Giel-Courteilles Généalogie : comment est ton arbre ?

Dernière mise à jour : 07/03/2014 à 19:01

La salle était pleine
La salle était pleine

L’atelier de généalogie qui s’est tenu samedi 22 février à la médiathèque de Giel a connu un franc succès. Matthieu Le Goic intervenant des archives départementales de l’Orne a présenté les différentes démarches à suivre pour démarrer et poursuivre son arbre généalogique.

Jusqu’au XIIe sans difficulté

Que rechercher ? Une personne, une famille, une lignée, un nom de famille ? Pour construire son arbre, il n’y a pas une technique mais des techniques. Les généalogistes révèlent qu’on peut remonter sans trop de difficulté jusqu’au XIIe siècle. Au delà, cela s’avère très compliqué. Mathieu Le Goïc insiste, « il faut beaucoup de temps, de patience, de ténacité et de méthode pour obtenir des résultats ».

Le mieux pour démarrer est de commencer par les archives municipales. Ensuite, il est possible de rechercher dans les archives départementales et nationales. Il s’y trouve des renseignements sur la noblesse, l’état civil, le calendrier républicain, les registres paroissiaux, les services de l’éducation scolaire, le service des militaires, de la justice, de la fiscalité, les actes notariaux, l’assistance publique…

Le retour du courage

La présentation a duré trois heures. Elle a été très constructive. La trentaine de personnes présente a été conquise. Pour plusieurs généalogistes en herbe, le courage est revenu. En effet, Mathieu Le Goïc a donné de nouvelles pistes pour ceux qui après avoir commencé leurs recherches, s’étaient retrouvés bloqués.

Giel-Courteilles, 61

Votre opinion
Aucun sondage actuellement

Revue de web

    fournis par Google

    Petites Annonces