Dans l'Orne, le nouveau radar embarqué dans des 4 L

Dernière mise à jour : 01/04/2013 à 11:35

Trop identifiables, les 4L ont été repeintes de différentes couleurs et les plaques banalisées
Trop identifiables, les 4L ont été repeintes de différentes couleurs et les plaques banalisées

Vous avez doublé une Renault 4 ce week-end sur les routes et autoroutes de l’Orne ? Attendez-vous à recevoir prochainement une mauvaise surprise dans votre boite aux lettres.
Depuis plusieurs jours, des SMS circulent communiquant le numéro de plaque de la nouvelle voiture radar, une Mégane banalisée. Dans l’Orne, la gendarmerie a eu l’idée d’adapter ce radar mobile quasi indétectable (caché sous la plaque d’immatriculation,) sur une dizaine de ses anciennes 4 L.
« Elles s’entassaient dans nos garages. On ne savait plus quoi en faire. Elles sont trop lentes pour poursuivre des voitures de grosses cylindrées. Mais tout à fait adaptées à ce type de service puisqu’on sait bien que les automobilistes ont tendance à dépasser les petites voitures », note le lieutenant colonel Schubert. « Trop identifiables, elles ont été repeintes de différentes couleurs pour se fondre mieux dans la circulation. L’Orne est précurseur. Si l’essai est concluant, il pourrait être généralisé sur le territoire français ».
Les forces de gendarmeries sont fortement mobilisées en ce week-end pascal. Samedi et dimanche, sur les seules ex RN 26, 158, l’A88 et la rocade d’Argentan, 327 véhicules ont laissé dans leur rétro cette auto qui risque, malheureusement, de perdre un peu de son capital sympathie.

  1. brig
    1 avril 2013 20:08
    1er avril = poisson!!!
  2. jegou
    1 avril 2013 16:45
    les enfoirés!!!!
Votre opinion
Aucun sondage actuellement

Revue de web

    fournis par Google

    Petites Annonces